Premiers pas

Puisqu’il faut bien commencer quelque part, j’ai suivi les conseils de Renaud, monsieur renobijoux.com, entrepreneur aussi autodidacte qu’avisé, et accessoirement ancien collègue. Il me suggère de tester la capacité du produit à se vendre sur internet en proposant quelques pièces sur Ebay ou le Bon Coin. Peu importe que je fasse du profit ou que je vende à perte, l’essentiel est que le produit parte. Il me faut juste quelques pashminas mais c’est là que tout se complique. Je n’ai identifié que 2 magasins à Paris qui proposent la qualité qui m’intéresse mais ils les vendent à près de 200 euros. Pour un prix de vente que je compte fixer aux alentours de 150 euros, ce n’est plus de la vente à perte, c’est un suicide commercial !

La solution s’impose d’elle-même : il faut que j’aille les chercher là-bas, en Inde.

10 jours à Delhi, trop pas de chance…

 

L’idée

Il n’est pas si fréquent de pouvoir pointer l’instant exact où naît une idée. La mienne a déplié ses ailes le vendredi 2 mars en début d’après-midi. Je me rappelle m’être dit, je vais monter un e-commerce, je vendrai des pashminas, des vrais que j’irai sélectionner en Inde. Qu’est ce que j’ai à perdre ?

Mon idée toute neuve s’est ébrouée, a lissé ses ailes et après un court moment d’hésitation a pris son envol. Je l’ai regardée s’élever et me suis dit tout étonnée, c’était donc toi, que je cherchais depuis tout ce temps ?

J’ai compris plus tard qu’elle avait été là bien avant, lovée au chaud, attendant son heure, nourrie de mes incertitudes et de mes espérances.

Elle me regardait maintenant avec bienveillance d’un air de dire, Alors ? On fait quoi après ?

 

Cette étole en pur pashmina 100% cachemire a été tissée et brodée à la main à Srinagar capitale du Cachemire indien et du pashmina depuis des siècles

Luxury handwoven himalayan cashmere