Mise à jour du tarif au 1er octobre

Savez-vous que c’est dans l’Himalaya à 5000m d’altitude qu’est né le cachemire ? Depuis des siècles on y peigne les chèvres afin de recueillir leur doux et chaud duvet d’hiver.
Aujourd’hui le cachemire himalayen représente moins d’1% de la production mondiale, on nomme ce cachemire artisanal : Pashmina.

Les bergers nomades Chang-Pa reviennent l'été sur les rives du lac Tso-Moriri à 4500m d'altitude afin de récolter le Pashmina

Depuis 2012 Princesse Moghole partage sa passion, celle de ces accessoires d’exception que sont les véritables pashminas, se donnant pour mission de vous proposer, en toute transparence, une qualité irréprochable au meilleur prix.

Or le cachemire est une matière première rare et chère, dont le cours augmente régulièrement. Cela fait 7 ans que nous résistons à cette tendance en mettant un point d’honneur à garder nos prix inchangés, mais ce n’est malheureusement plus possible : afin de vous garantir la même qualité nous allons devoir augmenter le tarif des Véritables Pashminas unis.

Nous tenions donc à prévenir nos clients qu’une mise à jour interviendra le 1er octobre : celle-ci concernera les étoles, dont le prix passera à 169€ ainsi que les châles, qui passeront à 259€.

La chèvre est peignée de manière à récupérer la sous couche de duvet d’hiver qui se révèle inutile lorsque les températures remontent

Un Pashmina à Paris : le pashmina XXL

pashmina XXL en cachemirepashmina géant 100% cachemire pashmina cachemire géantplaid en cachemire ultrafin pashmina XXL 100% cachemirepashmina XXL naturelMon accessoire préféré quand je voyage : le pashmina XXL ! Imaginez le confort douillet d’un plaid associé à la légèreté et la douceur incomparable du cachemire le plus fin au monde… Le pashmina XXL est sans nul doute la couverture la plus légère et la plus chaude qui puisse exister : 290g de pure douceur  tissée à la main ! Bref, le doudou indispensable pour contrer les climatisations mal réglées de l’avion…


Avec : le véritable pashmina XXL beige clair naturel


Crédit photo @ADB

Les motifs traditionnels d’un Pashmina brodé

C’est au 16ème siècle que l’industrie des châles pashminas commence à se développer au Kashmir, pourtant on ne les brodera à l’aiguille que beaucoup plus tardivement, vers 1803. Jusqu’alors les motifs multicolores dont ils sont ornés sont laborieusement tissés à la main selon le principe de la tapisserie en sergé (qui correspond aujourd’hui au tissage kani), exigeant un temps de réalisation faramineux et les efforts de plusieurs artisans. Au début du 19ème siècle, la demande en provenance d’Europe explose, et afin de réduire cette durée de production et les coûts exorbitants qui en découlent, vient l’idée de reproduire leurs motifs complexes et colorés inspirés de la nature par la broderie à l’aiguille : un nouvel art est né !

Il est extraordinaire de remarquer combien, quelle que soit l’époque, le pashmina a toujours su s’adapter aux modes et au goût du marché, conservant au fil du temps son aura d’accessoire luxueux objet de toutes les convoitises. Cela n’a jamais été plus vrai qu’à notre époque où usines et production industrielle sont devenues la norme : les traditions artisanales ancestrales perpétuées par les artisans kashmiri haussent leur extraordinaire savoir-faire au niveau de celui des plus grandes maisons de Haute-Couture, et les pashminas brodés continuent de couvrir les épaules des princesses de ce monde…

Au fil du temps le savoir-faire des brodeurs s’est perfectionné, atteignant un niveau inégalé, et les motifs brodés qui dans un premier temps se bornaient à reproduire ceux des tapisseries en sergé se sont réinventés, toujours inspirés de la nature mais conquérant petit à petit leur identité propre. En voici les principaux :

NEEM DAR : Le châle est brodé sur tout le pourtour d’une bande plus ou moins large qui figure un motif entrelacé. Appelé aussi Dor Dar ou Bale dar selon l’épaisseur de la bande brodée.

pashmina cachemire neem dar

pashmina brodé neem dar

 

HASHI DAR : Extrêmement populaire, ce motif figure une bande brodée sur tout le pourtour, agrémentée aux quatre coins d’une fleur stylisée de paisley, appelée aussi boteh.

pashmina hashi darpashmina violet hashi dar

 

BOOTI DAR : un motif parsème la surface du châle à intervalles réguliers. Ce peuvent être des fleurettes, feuilles, papillons ou paisleys, de taille variable.

pashmina brodé booti darpashmina booti dar

 

 

PALLA : le châle est brodé d’une large bordure de motifs entrelacés à ses deux extrémités, tandis que les côtés sont bordés beaucoup plus sobrement.

pashmina pallapashmina brodé palla

 

JAALI : ce motif complexe de fleurs ou feuillages entrelacés se développe sur la totalité du châle. Sa qualité dépend de la finesse du motif de broderie, de son effet réversible ou pas et du contraste des différentes couleurs utilisées.

pashmina jaalipashmina jaali

 

JAMAWAR : Le motif est tellement riche et intriqué que la broderie recouvre entièrement le châle jusqu’à cacher le pashmina. Les artisans les plus talentueux parviennent à soigner l’envers autant que l’endroit et réaliser des châles entièrement réversibles. Qualifiées de “masterpieces” par les indiens, ces pièces exceptionnelles nécessitent au minimum une année de travail pour leur réalisation… Des chefs-d’oeuvres que les familles fortunées offrent lors des mariages !

motifs traditionnels pashmina brodé

pashmina jamawar brodé main

 

La nouvelle collection de Pashminas brodés Pièce Unique est en ligne, des châles et des étoles en véritable pashmina 100% cachemire de l’Himalaya patiemment brodés à la main par nos artisans pendant des mois… Saurez-vous en reconnaître les motifs ?

COMMENT PORTER… Un véritable pashmina brodé main

# LESS IS MORE

Investir dans de beaux basiques et les garder longtemps…
Tisser et broder à la main un véritable Pashmina prend des mois, selon un savoir-faire qui se transmet depuis des siècles. #slowfashion #luxe #éthique

ASHLEY Noir, châle véritable pashmina 100% cachemire de l’Himalaya brodé à la main. Pièce unique. 590€

look pashmina brodé

 

 Manteau Saint Laurent

Jean skinny Saint Laurent

Bottes santiags Golden Goose

Sac Igor Jérôme Dreyfuss

Quel pashmina avec un trench ?

Pièce indispensable du vestiaire de demi-saison, le trench est plus que jamais incontournable ce printemps !

Attention tout de même aux courants d’air et un véritable pashmina, tissé à la main avec le cachemire le plus fin qui existe au monde s’impose indiscutablement comme l’accessoire parfait, à mi-chemin de l’écharpe et du foulard.

Alors ? Quel pashmina avec un trench ?

ESPRIT MARIN pour un indémodable avec le pashmina ARMOR, en rouge ou classic

trench et mariniere cachemirepashmina mariniere armor

trench mariniere cachemire classiquepashmina cachemire marinière

 

LE LUXE DISCRET d’une pièce unique qui n’appartient qu’à soi : une étole Véritable pashmina pur cachemire brodé à la main. ARIEL TAUPE, pour une élégance en ton sur ton.

 

pashmina trenchetole pashmina brodé

 

LE PLUS FIN ET LE PLUS LÉGER de tous, l’exceptionnelle qualité du TOOSH Pashmina tissé à la main, probablement le cachemire le plus luxueux au monde, une exclusivité Princesse Moghole.

pashmina trenchtoosh pashmina

CAMÉLÉON porté en écharpe, la pièce versatile par excellence se révèle idéale en demi-saison : PABLO le poncho pashmina double face.

poncho pashmina cachemiretrench cachemire double face

CONCOURS : Qui veut gagner un pashmina ?

C’est officiel, le froid est là ! Qui veut gagner un Pashmina ?

Princesse Moghole et Hélène de Mon Blog de fille vous proposent de gagner une étole en véritable pashmina pur cachemire d’une valeur de 149€, d’une couleur au choix parmi notre gamme de 37 coloris !

Pour participer, rendez-vous sur Instagram sur le compte d’Hélène @monblogdefille et suivre les instructions :

1️⃣ Etre abonnée au compte Instagram @monblogdefille
2️⃣ Être abonnée au compte Instagram de @princessemoghole
3️⃣ Lui dire en commentaire sous le post quelle couleur vous choisirez si vous gagnez, où vous habitez, et taguer deux amies
4️⃣ Vous avez jusqu’au lundi 26 novembre à 18h pour participer, et Hélène donnera le nom du gagnant ou de la gagnante ici sous ce post.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

❄️🐐 Ça fait longtemps que je vous parle de cachemire sur mon blog, j’aime beaucoup la noblesse de cette matière. J’ai découvert @princessemoghole il y a 2 ans, j’avais écrit un article dessus : les conditions de création sont telles qu’on les aime (tout fait à la main par des artisans payés normalement) et les produits sont magnifiques ! ❄️🐐 La fondatrice de la marque vous propose de gagner un de ses splendides pashminas en cachemire (étole de 70 x 200 cm, valeur 149 €) ! J’en ai un, c’est une merveille de chaleur et de douceur ! ❄️🐐 Il y a 37 (!!) couleurs que vous pouvez voir sur le site, en lien sur la page Instagram de @princessemoghole, et le concours est ouvert à l’international ! ❄️🐐 Pour participer vous devez : 1️⃣ Etre abonnée à mon compte Instagram 2️⃣ Être abonnée au compte Instagram de @princessemoghole 3️⃣ Me dire en commentaire quelle couleur vous choisirez si vous gagnez, où vous habitez, et taguer deux amies 4️⃣ Vous avez jusqu’au lundi 26 novembre à 18h pour participer, et je donnerai le nom du gagnant ou de la gagnante ici sous ce post. ❄️🐐 #cachemire #cashmerescarf #pashminas #pashminascarf #indiancashmere

Une publication partagée par Hélène Legastelois (@monblogdefille) le

Pour célébrer la fin de cet extraordinaire été indien, Princesse Moghole vous emmène… en Inde !

C’était en 2012 et dans ma quête du cachemire le plus fin au monde, je m’étais retrouvée dans l’Himalaya, aux confins de l’Inde, de la Chine et du Pakistan…

L’État du Jammu et Cachemire se situe à l’extrême nord de l’Inde : à l’ouest le Cachemire musulman, à l’est le Ladakh bouddhiste. La zone est une poudrière géopolitique depuis la partition : L’Inde, le Pakistan et la Chine s’en disputent les frontières.

“On voyage pour que les choses surviennent et changent ; sans quoi on resterait chez soi.”
Nicolas Bouvier

Certains moments sont uniques, comme de se retrouver à 4500m d’altitude en compagnie d’un bébé chèvre pashmina ❤️
C’était en 2012 et l’aventure Princesse Moghole commençait…

Srinagar est la capitale du Cachemire indien. Nichée dans une vallée au pied de l’Himalaya, elle s’étend autour d’un lac, le Dal lake.

Le Dal lake est le coeur et le poumon de Srinagar, théâtre d’une vie lacustre très intense.

Les britanniques se réfugiaient l’été à Srinagar afin de profiter de sa fraicheur. Ils ont construit les houseboats sur le lac Dal, pour contourner l’interdiction qui leur était faite de posséder des terres.

Cultivés dans les jardins lacustres, les légumes sont ensuite vendus à l’aube aux détaillants.

Et la vie s’écoule au fil de l’eau… 

Les empereurs moghols considéraient Srinagar comme leur Eden et y ont construit de magnifiques jardins.

Les Kashmiri sont les dignes descendants des moghols, qui arrivèrent d’Ouzbékistan au 16ème siècle.

Ils sont fiers de leur indépendance d’esprit et pratiquent pour la plupart un islam basé sur le soufisme.

N’allez pas dire à un Kashmiri qu’il est indien : il prendrait cela comme une insulte !

Tandis que l’Aïd musulman approche, les familles achètent des moutons pour le sacrifice.

Les étals fleurissent…

Et Srinagar est plongée dans l’effervescence des préparatifs.

En kashmiri “pashmina” signifie or doux. Il est soigneusement pesé au gramme près.

Il est filé à la main par les femmes, dont la dextérité est sans égale.

Voici ma première rencontre avec Féroz, qui tisse vos pashminas. Vous voyez la signature en F qui figure peut-être sur votre étole ? C’est lui.

Les maîtres brodeurs au travail : c’était en 2015 lors du tournage de la vidéo. Qui aurait cru qu’elle ferait le tour du monde, en dépassant allègrement le million de vues ?

Le kani châle est l’ancêtre du jacquard, à une époque où tout se faisait à la main. Le motif est pixélisé et l’artisan compte soigneusement les fils de chaque couleur. Des mois, voire des années de travail !

Il est temps de quitter le Cachemire pour le Ladakh. La route est spectaculaire et très dangereuse, étroite et bordée par des précipices parfois hauts de 1000m…

Même si Lamayuru n’est séparé de Srinagar que par 183 km, on sent tout de suite qu’on pénètre un autre monde.

Ici commence le Ladakh, ancien royaume bouddhiste perché au milieu de montagnes arides.

Leh est la capitale du Ladakh. Située à 3520m elle demande une acclimatation à l’altitude, gare à l’essoufflement après quelques pas !

Les ladakhis pratiquent un bouddhisme tibétain.

Dans un monastère bouddhiste la circulation se fait toujours dans un seul sens, celui des aiguilles d’une montre.

Le Ladakh est parsemé de magnifiques monastères perchés sur des affleurements rocheux.

La société traditionnelle ladakhie est un exemple en matière de respect de l’environnement. Malgré des conditions de vie extrêmement dures, les ladakhis parviennent à être auto-suffisants.

Si le pashmina est si fin, c’est qu’il est obtenu à très haute altitude à 5000m. A titre de comparaison le cachemire de Mongolie est obtenu entre 1500 et 2000m d’altitude

Le pashmina le plus fin est réputé provenir des hauts-plateaux tibétains du Changtang. L’hiver, les bergers mènent les troupeaux à plus de 5000m puis redescendent l’été sur les rives du lac Tso Moriri.

Les bergers nomades Chang-Pa élèvent traditionnellement les troupeaux de chèvres Pashminas, ainsi que des moutons et quelques yaks pour équilibrer le troupeau et favoriser sa survie.

C’est une vie très rude, les températures peuvent atteindre -50 degrés et l’ensoleillement est extrême, mais c’est le prix à payer pour obtenir le pashmina le plus fin.

Korzok, sur les rives du lac Tso Moriri, est l’un des villages habités les plus hauts du monde, avec une altitude de 4595m.

L’été les Chang-Pa rejoignent les rives du lac Tso Moriri et la saison de la récolte du pashmina bat son plein.

Les chèvres seront soigneusement peignées pour récolter le duvet superflu : nécessaire à leur survie lorsqu’il fait -50 degrés, il s’avère beaucoup trop chaud sous le soleil !

La production de pashmina est restée totalement artisanale et respectueuse de l’environnement, elle ne représente de ce fait que 0,5% de la production mondiale de cachemire.

Cachemire d’exception, le pashmina est aussi le seul cachemire vraiment éco-responsable.
N’oubliez jamais qu’il vous a été offert par une petite chèvre de l’Himalaya, tandis qu’il assurait un revenu à toutes les familles qui ont contribué à la fabrication de votre étole ❤️

Le Poncho Pashmina de retour dans une nouvelle version

PABLO, le poncho réversible en pur cachemire de l’Himalaya est enfin de retour dans sa nouvelle version !

Ses proportions ont été repensées pour s’adapter à toutes les morphologies, que vous mesuriez 1,60m ou 1,75m.

le poncho pashmina est bicolore réversible

Nous avons mis au point une couture exclusive pour remplacer les boutons bijoux. Celle-ci est entièrement brodée à la main en pur fil de pashmina 100% cachemire afin vous garantir des finitions impeccables dignes de la haute couture et une totale réversibilité du modèle.

poncho pashmina en pur cachemire

Afin que cette réversibilité soit parfaite nous avons remplacé les étiquettes de la marque par nos nouveaux labels en vermeil, de petits charms gravés en argent 925 plaqués or 24 carats.

poncho pashmina naturel

poncho pashmina réversible coté noirponcho pashmina réversible côté rougeponcho pashmina en étoleponcho pashmina rouge porté en écharpe

 

 

Le Poncho Pashmina a été conçu comme l’accessoire versatile par excellence, aussi élégant en version poncho avec son drapé soyeux, que pratique en version écharpe autour de votre cou.

Fini le casse tête de réajuster sans cesse votre châle autour de vos épaules, le poncho pashmina ne tardera pas à s’imposer comme un must-have de votre dressing nomade.

Vite enfilé il drape élégamment votre silhouette pour vous réchauffer avec style, se révélant l’accessoire idéal de la demi saison, mais sait se montrer tout aussi à l’aise lové autour de votre cou dès que la météo l’exige.

Conjuguant le style de la création française à un savoir-faire artisanal exceptionnel digne de la haute-couture, entièrement réalisé à la main, le poncho pashmina s’impose comme l’alternative ultra-luxe des ponchos en cachemire.

Le Poncho Pashmina est un modèle exclusif Princesse Moghole.

 

PABLO, poncho réversible en véritable pashmina 100% cachemire, 390€

PABLO se décline en 4 coloris entièrement réversibles : Rouge et Noir, Gris ardoise et Gris perle, Bleu saphir et Bleu marine et Beige et Ivoire naturel.

poncho pashmina en pur cachemire bicolore rouge et noirponcho pashmina en pur cachemire bicolore noir et rougeponcho pashmina en pur cachemire bicolore bleu et marineponcho pashmina en pur cachemire bicolore bleuponcho pashmina en pur cachemire bicolore grisponcho pashmina en pur cachemire bicolore gris perleponcho pashmina en pur cachemire bicolore naturelponcho pashmina en pur cachemire bicolore beige naturel

 

Luxury handwoven himalayan cashmere